Des moines et des hommes (II)

Cycle conférences CCV.

Des moines et des hommes.

Le mardi de 17h à 19h à l’Institut Catholique de Lille.

La tradition monastique est inhérente à toutes les religions depuis la plus haute antiquité. C’est la traduction parfaite de l’interrogation de l’Homme seul face à son destin et à l’Univers. Elle constitue l’une des approches majeure de l’Institut d’Etudes des Faits religieux (IEFR) porté par les universités régionales et le Conseil Régional. Ce cycle de conférences vous propose de comprendre le développement du monachisme en Occident à travers ses principales manifestations : la prière, la liturgie, le travail manuel et intellectuel, l’activité économique et sociale. Le rayonnement monastique a été l’un des éléments structurant fondamental de l’Occident qui s’est traduit sous la forme de « vastes vaisseaux de lumières d’où s’échappaient le chant des anges ». C’est à cette quête éternelle du paradis perdu que nous vous convions.

8 janvier 2013  : Ph. Henne : «  L’accueil dans les monastères de Palestine au temps de saint Basile ».

22 janvier 2013 : J. Heuclin : « La spiritualité des ermites : du désert égyptien à la Gaule  ».

A la fin du IIIe siècle, dans le désert égyptien, Antoine et Paul furent les premiers ascètes qui tentèrent de définir un modèle parfait de vie chrétienne dans l’Amour absolu avec le Christ fait Homme. Leurs difficiles expériences se déclinèrent dans un contexte de profonde Liberté pour ne faire qu’Un (monos) avec le Créateur sans négliger l’Autre.

5 février 2013 : M. Gaillard (Univ Lille III) : « Le monachisme féminin en Gaule, naissance et difficultés ? ».

12 mars 2013 : J. Heuclin : « Les moines de Lérins, élitisme et eschatologie  ».

L’expérience égyptienne trouva un terrain d’expérimentation dans les iles de Lérins où s’était constituée une communauté religieuse issue en majorité de l’aristocratie romaine sous la direction d’Honorat dans le contexte de la fin de l’Empire romain. Jean Cassien et Eucher de Lyon appelèrent leurs semblables à fuir et à mépriser un monde finissant menacé par le vice et les invasions barbares. Cet ilot devait réunir et protéger l’élite des chrétiens battus par les flots tempétueux de la mer et du monde.

26 mars 2013 : C. Leduc (Univ. Artois) : «  Saint Bernard et les cisterciens dans le Nord de la France  ».

9 avril 2013 : L. Baudoux (Univ. Artois) : « Art et architecture dans les abbayes du Hainaut XVIe-XVIIIe siècles ».


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search