Zone interdite / covid : les émotions comme actualisation de notre humanité

SÉMINAIRE DE RECHERCHE « VULNÉRABILITÉ DU VIVANT »

En ligne – le 24 mars 2021.

Inscription sur : https://www.billetweb.fr/seminaire-vulnerabilite-du-vivant

Organisation : Faculté de Théologie de Lille /Unité de Recherche « Théologie et Société », avec le soutien de l’IEFR

Présentation du cycle de séminaires

Le contexte dans lequel nous vivons nous provoque à porter la réflexion sur tout ce qui donne chair au concept de vulnérabilité. Si au cours de l’histoire, le regard s’est porté sur le pauvre, le malade, la veuve et l’orphelin, le fou, la liste est loin d’être close : l’exilé, le réfugié, le migrant, la personne vieillissante, l’animal mais aussi la nature (Jonas, 1995) sont devenus des sujets reconnus vulnérables. Plus encore, Dieu ne serait-il pas lui-même un sujet vulnérable dans une époque où l’amour est devenu « liquide » (Bauman, 2010) ?

Présentation du séminaire : Zone interdite

Intervenant – Cathy Leblanc

Le monde des relations humaines est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît quand tout semble pourtant aller de soi. Il a fallu l’expérience sociale relative au COVID pour s’apercevoir qu’en ayant plus la possibilité de lire le visage d’autrui, ni d’être touché ou de toucher, il nous manquait crucialement quelque chose ? Mais comment identifier ce manque ? De quoi résulte-t-il ? La conférence que nous vous proposons s’arrêtera sur la question du visage, mais aussi du toucher comme vecteurs sociaux. Au cœur de la question : celle du jeu des émotions comme actualisation de notre humanité.

Répondant – Olivier Rota

Téléchargez le Programme


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search