Quand la vulnérabilité de la personne handicapée dévoile la vulnérabilité de Dieu

SÉMINAIRE DE RECHERCHE « VULNÉRABILITÉ DU VIVANT »

En ligne – le 10 juin 2021 

Inscription : https://www.billetweb.fr/seminaire-vulnerabilite-du-vivant1

Organisation : Faculté de Théologie de Lille /Unité de Recherche « Théologie et Société », avec le soutien de l’IEFR

Présentation du cycle de séminaires

Le contexte dans lequel nous vivons nous provoque à porter la réflexion sur tout ce qui donne chair au concept de vulnérabilité. Si au cours de l’histoire, le regard s’est porté sur le pauvre, le malade, la veuve et l’orphelin, le fou, la liste est loin d’être close : l’exilé, le réfugié, le migrant, la personne vieillissante, l’animal mais aussi la nature (Jonas, 1995) sont devenus des sujets reconnus vulnérables. Plus encore, Dieu ne serait-il pas lui-même un sujet vulnérable dans une époque où l’amour est devenu « liquide » (Bauman, 2010) ?

Présentation du séminaire : Quand la vulnérabilité de la personne handicapée dévoile la vulnérabilité de Dieu

Intervenant – Dominique Foyer

Dominique Foyer est professeur de théologie morale à la Faculté de théologie de Lille.

Dans une analyse perspicace et dérangeante, Paul Valadier (1) prenait naguère le contrepied des idéologies progressistes et sécuritaires contemporaines. En valorisant le solide et le durable, notre société risque évidemment de disqualifier et de marginaliser le faible et le fragile. Les personnes qui vivent avec un handicap, de quelque nature qu’il soit, sont souvent dans ce cas : leur faiblesse et leur vulnérabilité les exposent en même temps qu’elles les excluent. Je voudrais prolonger cette réflexion en empruntant les chemins de la théologie négative : peut-on penser que la vulnérabilité et la fragilité humaines sont en mesure de contribuer à la révélation d’un Dieu qui assume la fragilité et la vulnérabilité ? J’essaierai de montrer que la conception chrétienne de la Révélation divine non seulement permet, mais encore exige, d’affronter un tel  questionnement.
(1) VALADIER Paul, « Apologie de la vulnérabilité », dans Études 414/2 (2011), p. 199-210.

Répondant – Paulo Rodrigues

Paulo Rodrigues est titulaire d’un doctorat canonique en théologie de l’UCLouvain avec une thèse sur la rationalité de la théologie dans l’œuvre du philosophe Jean Ladrière (1921-2007). Il est actuellement Doyen de la Faculté de théologie de l’UCLille. Ses recherches portent sur la théologie fondamentale et systématique et sur l’éthique de la fin de vie.

Téléchargez le Programme


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search