L’exceptionnalisme politico-religieux aux Etats-Unis. Un peuple élu par Dieu ?

Mokhtar Ben Barka (éd.), L’exceptionnalisme politico-religieux aux Etats-Unis. Un peuple élu par Dieu ?, Arras, Artois Presses Université, “Etudes des Faits Religieux”, 2016, 169 p.

Les Américains ont la particularité de se vouloir et d’être véritablement différents, voire uniques ; c’est ce qu’on appelle « l’exceptionnalisme américain ». Cette spécificité, qui n’est pas nouvelle – vu ses origines puritaines – mais qui semble s’être accentuée au cours des dernières décennies, trouve sa confirmation dans de nombreux domaines, et tout particulièrement la religion et la politique, à la confluence desquels s’est formée l’idée d’une Amérique providentielle et prédestinée. Ce volume entend explorer l’exceptionnalisme des États-Unis dans ses dimensions politiques et religieuses, en présentant la singularité structurante de cette posture pour les Américains.

 

couv_Exceptionnalisme

Sommaire

Mokhtar Ben Barka, Introduction à la notion d’exceptionnalisme. La « religion civile » en tant qu’illustration de l’exceptionnalisme religieux américain

Malie Montagutelli, La Destinée manifeste

Chady Hage-Ali, « Destinée manifeste » et mission évangélique, ou les fondements mystico-politiques d’une Amérique providentielle

John Chandler, Exceptionnalisme ? Barack Obama et la politique fondée sur la Foi

Nathalie Dupont, Religion et cinéma américain. Un exceptionnalisme parfois difficile à exploiter et à exporter

Charles Coutel, Exception américaine et régime démocratique : actualité de Tocqueville


Vous aimerez aussi...