Le clergé en conflit

Journée d’étude : Le clergé en conflit – Séminaire des médiévistes de l’Université de Picardie

Lieu : Amiens, Citadelle

Date : 13 décembre 2023

Présentation

Cette rencontre constitue le second volet d’une série ouverte en juin 2022 par une première journée d’étude intitulée « Le clergé et la ville ». Toutes deux s’inscrivent dans le programme de recherche des médiévistes de l’Université de Picardie consacré à la place de l’Église et des clercs dans les jeux de pouvoir à l’œuvre dans la chrétienté médiévale, non seulement latine mais aussi grecque, qui fédère leurs travaux au sein de l’axe Espaces et pouvoirs : enjeux et dynamiques du laboratoire TrAme (UR UPJV 4284).

La question des conflictualités médiévales n’est évidemment pas vierge. Elle a au contraire été au cœur d’un colloque de la Société des Historiens médiévistes de l’Enseignement supérieur public qui a fait date[1], pour ne prendre qu’un seul exemple particulièrement représentatif dans l’historiographie française. Toutefois, la question y était envisagée dans sa globalité, sans restriction particulière au monde des clercs. À l’inverse, lorsqu’une place centrale est accordée au rôle des hommes d’Église en la matière, c’est souvent sous l’angle un peu restrictif de la seule question de leur attitude face à l’usage d’une violence qui leur est théoriquement interdite, comme en témoignent l’une des dernières livraisons des Cahiers de Fanjeaux[2] ou encore la récente thèse de Fabien Roucole[3]. L’imbrication étroite de l’institution ecclésiale dans les structures du pouvoir au sein des sociétés médiévales l’a cependant souvent placée au centre de conflits majeurs qui, pour n’avoir pas toujours été de nature militaire ou accompagnés de l’usage de la force physique, ont cependant pu être parfois aussi graves que lourds de conséquences.

La journée d’étude sur « Le clergé en conflit » s’efforcera donc d’aborder la question de l’implication des hommes d’Église en tant que tels dans les querelles de leur temps sans se limiter au seul domaine des affrontements armés. Pour ce faire, elle s’attachera en particulier à la typologie des causes susceptibles de motiver l’entrée des clercs en conflit (politiques, économiques, intellectuelles ou proprement religieuses), mais également à la diversité des profils de ceux qui, parmi ces derniers, sont entrés en lice (pasteurs ou contemplatifs, supérieurs ou subordonnés, religieux ou religieuses…), ainsi qu’à la diversité de leurs stratégies, depuis les écrits théoriques jusqu’aux procédures juridiques, en passant par tout l’arsenal des techniques de persuasion chères à ces « maîtres de la parole[4] ».

[1] Société des Historiens médiévistes de l’Enseignement supérieur public, Le règlement des conflits au Moyen Âge. XXXIe Congrès (Angers, 2000), Paris, Publications de la Sorbonne, 2001.

[2] L’Église et la violence (Xe-XIIIe siècle) [Cahiers de Fanjeaux 54], Toulouse, Privat, 2019.

[3] F. Roucole, Prélats et hommes de guerre dans la France du XVe siècle, Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, 2020.

[4] Selon l’expression consacrée par N. Bériou, L’avènement des maîtres de la Parole. La prédication à Paris au XIIIe siècle, Paris, Institut d’études augustiniennes, 1998.

Programme

Matinée

10h : accueil

10h20 : introduction (Anne Reltgen-Tallon, UPJV)

I) Les hommes d’Église et la défense de leurs intérêts bien compris

10h30 : « Les victorins en conflit : entre motivations économiques et velléités d’indépendance » (Julie Colaye, docteure de l’UPJV)

10h55 : « Des querelles de voisinage chez les cisterciens et de leurs manières de les régler sans ambages » (Benoît Rouzeau, UPJV)

11h20 : « Évêques et chanoines en conflit dans la Grèce latine du XIIIe siècle » (Guillaume Saint-Guillain, UPJV)

11h45 : discussion

12h : pause méridienne

Après-midi

 II) Clergé et conflits d’autorité

14h : « Le prince face à l’Église : la déposition comme arme politique dans les mondes normands médiévaux (911-1154) » (Hugo Fresnel, UPJV)

14h25 : « La justice pontificale de Pascal II dans le royaume de France (1099-1118) » (Pascal Montaubin, UPJV)

14h50 : « Le martyr et les ivrognes. Le procès de Johann Palborne par l’inquisiteur Jakob von Soest (15 novembre 1420) » (Thomas Girard, UPJV)

15h15 : discussion

15h30 : pause

III) Les clercs dans les querelles ecclésiologiques

15h45 : « Un Latin à Byzance : de Milan à Constantinople, Petrus Grossolanus, un archevêque fauteur de troubles » (Achille Poulin, doctorant EPHE-Ca’ Foscari)

16h10 : « La querelle entre les Ordres mendiants et le clergé séculier au miroir de l’hagiographie dominicaine du XIIIe siècle » (Anne Reltgen-Tallon, UPJV)

16h35 : discussion finale

Téléchargez le programme



Citer ce billet
Olivier Rota (2023, 23 novembre). Le clergé en conflit. Institut d'Étude des faits religieux. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pu71

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search